La Mume (le blog)

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi, mai 16 2017

CE MATIN…

Pas de lapin !
De grosses machines entrèrent en compétition dans l'intention connue de démolir les immeubles bordant l'avenue.
"Piétons veuillez traverser" ce que je fis pour ma sortie "j'aurais une belle joue".
Même exercice au retour s'ajoutait un projecteur d'eau devant réduire la poussière…pas très efficace mais spectaculaire avec son rideau noir.
À la vitesse actuelle dans un mois tout sera nickel, et nous verrons d'autres engins prendre le relai.
Les siestes seront fortement perturbées, les déambulations aussi cernés que nous serons par les creusements et élévations des nouveaux immeubles.
Il faut que je tienne au moins deux ans pour en voir l'aboutissement...!!!

DELICIEUSE …

Cette journée familiale.
Mes trois fils chez moi ben dites donc cela faisait un grand moment que je la souhaitais.

famille.jpg
Déjeuner tous ensemble chez frangin y retrouver sa fille et l'ainé de ses petits enfants.
Partager le repas collaboratif, Isa pour l'entrée, frangin au gigot, le dessert pour ma pomme, bulles pour tous.
Diner ensemble chez moi répartir les couchages et les petits boulots du genre une porte suédoise de guingois, un câble pour la TV, une formation expresse à propos des photos à transmettre.
Prévoir les jours où l'autonomie physique et neuronale fera défaut rendant pénible l'administration de ma fortune donc organiser la délégation de gestion ! Ouf c'est fait je prévois aussi de résister longtemps !
Mon kiné me trouvait ce matin l'air épanoui… Je dirai en paix…
Du 15 au 22 séjour en Morbihan une découverte pour moi avec mon petit frère !!!

mercredi, mai 3 2017

ORGUES ET TROMPETTE…

Pluie crépitante en plus pour ce concert de musique baroque dans l’église St Gilles.
Le matin de ce dimanche nous arpentâmes le Champ des Martyrs de notre ville, s’y tenait une expo de plantes (deux pour mon balcon) et arbustes d’une part et la présentation de nos œuvres tricotées au Club, un joli bonnet bleu marine disparu le premier, j’étais très fière qu’il ait plu !
Samedi soir un téléphone d’Evry, une de mes jeunes amies prenait de mes nouvelles, les siennes… de l’inquiétude pour ses enfants à cause de cette saison d’élections nauséabonde.
Attendre avec impatience la livraison du nouveau matelas… en transite quelque part loin de ma chambre ça m’agace !
Un nouveau né livrable aux premiers jours de septembre, vite plongée dans mon stock de fils et lancer le chantier, tester un motif s’y acharner relever le nez, regarder l’heure… deux heures du matin !
Aussi tout à l’heure au cinéma je n’ai pas tout vu, pourtant entre deux effondrements l’action était prenante !!!
Et j’ai l’idée du dessert pour dimanche, la la la !

jeudi, avril 20 2017

PAS D’UN FIL…

Je me découvre.

Les toitures d’en face sont ourlées de blanc, le bon moment pour enfourner une composition carnée qui deviendra un « pâté » .
Dans un autre « four » celui des projets, une réduction certaine de ma surface financière en agrandissant mon bien ou plutôt en lui adjoignant une surface de parking privatif.
Livraison du truc 2019 !!!
Pendant la négociation nous découvrîmes notre nouveau voisin « un quinquagénaire en cours de divorce » dixit le quinqua !
Cinéma en cure d’entretien soit une fois par semaine cet après-midi du joyeux à propos des ravages du carnage de la grande guerre « Cessez le feu ».
La chasse aux œufs sous un soleil frileux nous fit augurer un Noël sans la barbe blanche du vieux en houppelande rouge, ils ont cinq ans les jumeaux…
L’inconvénient de vieillir est de voir le tourniquet des événements plus ou moins importants de la société soit les couleurs de la mode ou le confort des chaussures…
Et puis le cirque électoral.

mardi, avril 11 2017

RENOUVELER…

Les accessoires,
-1soutif rouge
- les dents… avec effet cassage de tirelire
-1matelas, l’ancien après 13 ans d’usage quotidien quoi que solitaire est tout mouru,
- des draps housses… pour le matelas nouveau plus épais que celui en partance,
- un séchoir tour tout beau avec des bitoniaux costauds fera long usage pour mes héritiers !
- une sauteuse toute belle, pur inox, tout mode de cuisson va très bien au four.
Et là le petit cochon rose a perdu toute sa bedaine !
La mienne de bedaine ne fond guère… !

mercredi, avril 5 2017

VOIR…

Et choisir
Hier à la TV deux options.sur la 6, « premier homme ».
Ailleurs les « candidats » du grand machin électoral.
Curieuse je risquai un œil sur le « débat », mauvaise idée…il y avait là deux figures croisées dans mon autre vie.
La blonde en second plan de l’homme sarthois.
Tant de souvenirs, un flot de souvenirs qui troublèrent mon couché alors j’ouvris un bouquin, pas de bol là aussi des souvenirs surgirent de ma vie d’avant avec mon époux garde chasse, chasseur et pécheur…
Ne reculant pas devant le sacrifice je sortis ma carcasse de dessous la couette suivit que je fus par ma féline qui me connait bien, nous fîmes un médianoche bien apaisant pour mes nerfs.
Recoucher avec un autre livre à l’effet dépaysant pour les deux neurones, enfin le sommeil gagna.
Le choix télévisuel, nos « anciens » et les nouveaux (si peu) sapiens sapiens « sagesse qu’ils disent les spécialistes…
Je vis tranquillement ce matin le programma d’hier sur la 6…apaisée.
Lundi je reçus pour goûter une copine de tricot habitant notre immeuble depuis novembre, je luis présentai frangin, nous babillâmes autour d’une succulente tarte aux fruits arrosée de café.
Nous visitâmes son appartement équipé d’une terrasse de 40m2, insoupçonnable depuis chez moi. Comme le jeu était la « socialisation » nous explorâmes le logis de mon filleul et primes sur sa terrasse dans son jardin un jus d’orange plaisant sous un timide soleil printanier.
Voilà comment les retraités passent le temps dans notre contré, bientôt ensemble nous irons visiter, piqueniquer, explorer encore un peu d’Anjou, en recherchant d’autres centres d’intérêts !

miroir.jpg
Et là LE miroir chercher enfin trouvé, j’suis contente !

mardi, mars 28 2017

7 FOIS….

En une semaine !
Du cinéma, encore du cinéma, une semaine spéciale « langue espagnole » film mexicain, chilien, argentin, espagnol.
Du bon du très bon.
Quand même deux films français, « Patient » chaudement recommandé par mon kiné ! »Sage femme » avec les deux Catherine c’était bien.
Ce matin dans un tout autre registre visite chez mon dentologue, bilan trois racines extraites et un sourire « dents de lapins » pour trois jours…Purée et bouillie au menu …
Les travaux continueront en juin après cicatrisation du chantier.
Profitant du soleil hier, le balcon à perdu ses mousses et lichens certes d’un joli vert mais très envahissants.
Quelques pensées dans les jardinières, l’orge semé pour la féline la semaine dernière, haut de quatre centimètres est dégusté par elle comme une délectable gourmandise, les hostas prospèrent bien.
La planche à repasser prit l’air aussi ! Peut-être que la machine à coudre sortira de sa housse…
Peut-être !

mercredi, mars 22 2017

PETITS PLAISIRS ET AGACEMENTS…

Du cinéma, Mr et Mme Andelman cela valait juste le prix du billet, Citoyen d’honneur un très bon moment, Chacun sa vie et son intime conviction plaisant, L’embarras du choix heureusement ticket à prix réduit pour cause de printemps du cinéma.
Le petit plus, y croiser l’infirmière de l’hôpital qui soutint fermement mon moral pendant les soins sur ma binette et apprécier d’être là pour des petits bonheurs.
Ça y est, la démolition tout autour de notre immeuble est lancée, c’est bon le marteau piqueur, les raclements de la pelleteuse…durée prévue …tout l’été.
Cuisiner pour frangin un plat de poisson tenant entre la bouillabaisse et la bourride et le régaler !
Vendre à une copine, le tricot pour l’été, une chose blanche, manche au coude encolure ras du cou, elle l’essaya et l’adopta presto.
Mon kiné fit admirer aux sports d’hiver son joli pull bleu marine et médite une commande, ça marche pour moi !
Et puis Lulu là c’est du chagrin en plein cœur…
Mon plombier préféré soigne les misères chirurgicales d’excision de kystes par ci par là.
De la pluie, la Maine joue les montagnes russe avec son cour fluctuant, mais des courageux tirent sur les rames des avirons !
Demain la météo sera très humide, les retraités iront au cinéma, na !!!

mardi, mars 21 2017

DES JOURS….

De rires et de pleurs, nous en avons connu Lulu et moi.
Partie rejoindre son Michel qui l’attend depuis aout 2000.
Nous avons célébré ensemble les noces d’or de mes parents.
Elle fut très présente pour mes fils ainsi que son mari lorsque le mien d’époux mourut et que je partis gagner des sous dans la très grande ville.
Lorsque je posai mes cartons à Evry elle y vint et nous noyâmes notre chagrin dans le rhum de la Réunion.
De là où ils sont, ils veillent…peut-être.

lundi, mars 13 2017

UNE RUDE FIN DE SEMAINE…

Sans trop de pluie.
Moi la féline, ils m’ont recommandé de garder la maison pendant qu’ils trottaient je ne sais où !
Le dimanche même chanson.
Entre temps je fus vigilante dans la cuisine juste entre le frigo et les pieds de mon humaine mais rien ne tombât des clayettes ou du plan de travail, je fus même menacée d’un bottage de train arrière si je ne dégageais pas les lieux au motif d’équilibre précaire de la sus nommée…

chat1.jpg
Dégoutée j’allais étendre ma fourrure sur le nouveau couvre-pied qui s’harmonise si bien à mon pelage, c’est le plombier préféré de l’humaine qui me tira le portrait.

chat2.jpg
Il partit, elle reprit ses travaux d’aiguille confectionna moult ourlets pour de supposés serviettes de table ou peut-être des torchons, allez savoir !

lundi, mars 6 2017

NOSTALGIE…. ?

Pas du tout juste un espace temporel aux petits oignons.

Le vent furieux arracha sur le balcon la résidence en plastique de ma féline, je la renouvellerai bientôt, elle apprécie ce mirador avec vu sur le secteur, les enfants, le tram.
Le matin même dans mon logis je modifiai les voilages du séjour optant pour une solution "pudique" le haut des vitres est "libre" et le bas aussi pour ma féline curieuse.
Résultat, de la lumière en plus !
Admirez la vélocité des deux neurones, 3 ans de réflexion quand même !!
Et vint l’heure du goûter fraternel du lundi, une heure délicieuse.
La télé branchée sur un programme d’Arte raviva notre enfance avec les artistes de la rive gauche débutants entre 1950-1960, puis arriva pour nous et pour d’autres l’adolescence, brève pour frangin et moi, création de nouveaux magazines hebdomadaires, mensuels à la TV 1 seule chaine en noir et blanc, la coupe du monde de foot en 58, la fin de l’Indochine, le "maintien" de l’ordre en Algérie, les pavés du boulevard St Michel, déjà plus une ado, très jeune épouse, jeune mère de famille de deux enfants…

Ce fut sans nostalgie… en regardant sur les autres l’outrage du temps que le gâteau feuilleté fut dégusté accompagné de la salade d’orange au rhum…

jeudi, mars 2 2017

URBANISM(TE)…

Les projets autour de chez moi vont bon train, autour de notre immeuble la situation se précise, les craintes de l’an dernier semblent être moins terrifiques !

La nouvelle construction ne sera pas accolée à nos murs et s’élèvera « seulement » sur trois étages avec garages en sous-sol, ouf !
Les appartements avec terrasse de notre copropriété n’auront pas de gène visuelle ce côté sera en rez de chaussée.
Prochainement une réunion de la copro nous informera sur « tout»…
Le superbe magnolia très haut, très touffu sera intégré au projet c’est qu’il est « remarquable ».
Je sens poindre de très bons moments à suivre et partager les plans de ci et de ça dans les diverses sessions !!
Savez-vous que depuis hier j’ai un fils de cinquante cinq ans…punaise que je suis vielle !!!

mardi, février 21 2017

DU PRINTEMPS…

Vu le long du tram des arbres en bourgeon et quelques feuilles.
Chez moi l’automne s’installe, l’an dernier ce fût la canne, il y a trois semaines le rollator qui va bien, ce matin la rehausse cuvette WC !
Au cinéma nous vîmes « rock en roll » un gentil divertissement.
La prochaine séance n’est pas encore choisie.
Frangin après une bronchite s’est offert la joie d’une grippe, quand on aime faut pas économiser !
Je fais de mon mieux pour échapper à ses microbes…
Pour mes jardinières je suis dans une grande perplexité, choisir des plantes n’aimant pas le soleil supportant le vent d’ouest et mes carences horticoles !
Demain il fera jour, alors tout sera possible !

jeudi, février 9 2017

RODAGE…

Voici le gagnant du testage !

4roues-2.jpg
Sitôt sortie de la pharmacie, j’allais « aider » de l’engin faire les courses « fraiches » au machin à côté de chez moi, comme c’était le jour de sortie de la résidence séniors je n’eus aucun complexe !
Je le stock dans l’entrée de mon logis, la féline n’eut même pas peur du truc !…
Je crois avoir pris la bonne décision pour mes emplettes, pour les baguenaudages « mains libres » la canne est suffisante.
Hier au cinéma nous vîmes « Silence » c’est beau, cela donne à philosopher, 2 h 30 de projection, pas dormi une seconde seul le fessier fût endolori par cette stagnation !
Dans la grande ville atteindre LA cordonnerie est devenu un parcours… lointain, le centre étant fermé au bus pour cause de travaux qui parait-il feront la circulation des transports en communs plus aisée…
En attendant le mois d’aout c’est galère !

jeudi, février 2 2017

HESITER…

Entre 3 roues ou 4 roues.

3roues.JPG
4roues.JPG
L’avis du kiné avant testage était 3 roues que je revois à 4 roues.
Parce qu’une barre transversale m’est plus confortable frein de parking et siège inclus !
Demain je soumettrai à sa sagacité le résultat des démonstrations.
Dans mes réflexions je dois compter avec la marche d’une hauteur certaine qui donne accès à l’immeuble…
Manœuvre possible « en marche arrière » en bloquant de mon fessier la porte ouverte…

Vu cet après-midi au cinéma « Jackie », pas de quoi se déplacer, seule la prestation de Nathalie Portman justifie la sortie.
De la pluie et puis c’est tout !

lundi, janvier 30 2017

ETERNELLE…

Je ne le suis pas !

Il y a le passage délicat de la fin de vie dans la « dignité ».

Donc hier, histoire d’achever cette journée de blablatage des primaires de toutes les couleurs, je m’y suis collée à la rédaction de cette lettre donnant mes directives « pré mortelles ».

La personne de confiance ?
Je ne suis pas chiche trois sont nommées dans l’ordre du plus court chemin géographique, frangin à droit à la première place !
Viennent en suite mes fils.
Tous renseignements, numéro de téléphone, adresses mail et postale.
Je n’ai plus qu’à me tenir bien il n’y a pas d’urgence dans mon programme.

Pour « après » c’est en ordre aussi !!!

vendredi, janvier 27 2017

LA LA …

Lande , nous l’avons vu hier, certes le moment fut plaisant mais d quoi en faire un tel pataquès !
De la musique, de la couleur, les danses ne nous firent pas retrouver nos souvenirs de jeunesse

Le même soir je voyais avec les mêmes acteurs, Crazy stupid love, qui me plut bien davantage, un scenario un peu plus consistant…

À l’image ma dernière création gentiment présentée par notre copine Renée du club tricot.

pull2.jpg
La semaine prochaine au programme une visite chez le médecin référent à qui je demanderai un petit papier qui me permettra d’acquérir un déambulateur à roulette qui me soutiendra dans le machin où je fais mes courses en restant à la verticale !!!
Frangin déclara que je serai représentative des séniors « aux pieds légers » .

M’en fous tant que je trotte !

mercredi, janvier 11 2017

FAIRE, FAIT…

pull.jpg
Un pull pour mon charmant kiné, la couleur de l’image est parfaitement infidèle !
L’objet est « bleu caban ».
Tricoté avec un fil 50% laine 50% acrylique et un pourcentage indéterminé de poil de Yoni , estimation 1 %...

Ce matin j’entrepris de nettoyer la fontaine à eau de ma bête un léger problème faisait que le bidule ne fournissait plus cette belle eau qu’elle aime tant tombant en cascade sur son museau.
J’explorai les sites pour y dégoter une pompe toute neuve, ben elles sont pratiquement aussi onéreuses que la pompe complète !
Comme j’aime trainer de ci de là je trouvai une info bien efficace que je n’aurai pas risquée toute seule. A savoir tremper la pompe dans ce mélange miraculeux de vinaigre et d’eau chaude pendant un gros quart d’heure bien rincer réinstaller et regarder, ça fonctionne !!!
C’est mon porte monnaie qui est content !

samedi, janvier 7 2017

240 X 260…

Ma couette, grand format.
De temps en temps il me faut changer la housse…

J’optais ce matin pour la belle en coton rayé du même motif que le mur faisant office de tête lit, elle est belle, elle me plait, elle est chaude, bref c’était le moment !
Après une première tentative matinale je me ruais sur mon ami GGl y dénichais LA façon la moins exténuante de réaliser cet exercice.
Ces deux objets ayant fort peu envie de coopérer, pesant un âne mort pour mes bras de vieille bancale sur la cheville rudoyée mercredi soir.
Et les démonstrations ne proposent qu’une petite couette pour lit de jeune enfant dès que l’on passe en mode adulte ils sont deux à la manœuvre.
Me voici enfin éduquée à cette méthode UTILE !
Ce fut ma séance de gym douce et sauna intégré dans ma robe de chambre en "polaire" !

mercredi, janvier 4 2017

UN MERCREDI…

Le premier de l’an neuf.

En faire quelque chose de remarquable.
Aller au cinéma, frangin dégota des billets à prix « raisonnables », nous vîmes « faut pas le dire ».
Même qu’hier il nous trouva pour combler son envie de vacances, un séjour sur le golfe du Morbihan, calé le séjour pile poil entre un grand weekend et les deux tours des présidentielles !
Je laissai mon frère récupérer sa trottinette et descendis à la station de tram suivante histoire de visiter mon pharmacien en quête que j’étais d’antidouleur et d’un d’un beau calendrier. J’obtins les premiers et pas le second, pas grave j’irai pleurnicher ailleurs.
Revenant l’esprit encore dans le film, le sourire aux lèvres quand plouf la catin chuta devant une vitrine bien éclairée à proximité d’un carrefour passant, donc avec du public !
Des véhicules s’arrêtèrent, trois « secouristes » offrirent leurs bras, me remirent debout, je déclinais l’idée d’appeler les pompiers…
À la gentille dame inquiète de me lâcher seule je suggérai de m’accompagner jusqu’à ma porte d’immeuble, la remerciai grandement et me hissai grâce à l’ascenseur jusqu’à mon chez moi…
Là j’ouvris la boite d’antidouleur !!!
Demain que je prévois « douloureux » je puiserai dans la réserve de mes « bonbons »

- page 1 de 219