La Mume (le blog)

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi, février 21 2017

DU PRINTEMPS…

Vu le long du tram des arbres en bourgeon et quelques feuilles.
Chez moi l’automne s’installe, l’an dernier ce fût la canne, il y a trois semaines le rollator qui va bien, ce matin la rehausse cuvette WC !
Au cinéma nous vîmes « rock en roll » un gentil divertissement.
La prochaine séance n’est pas encore choisie.
Frangin après une bronchite s’est offert la joie d’une grippe, quand on aime faut pas économiser !
Je fais de mon mieux pour échapper à ses microbes…
Pour mes jardinières je suis dans une grande perplexité, choisir des plantes n’aimant pas le soleil supportant le vent d’ouest et mes carences horticoles !
Demain il fera jour, alors tout sera possible !

jeudi, février 9 2017

RODAGE…

Voici le gagnant du testage !

4roues-2.jpg
Sitôt sortie de la pharmacie, j’allais « aider » de l’engin faire les courses « fraiches » au machin à côté de chez moi, comme c’était le jour de sortie de la résidence séniors je n’eus aucun complexe !
Je le stock dans l’entrée de mon logis, la féline n’eut même pas peur du truc !…
Je crois avoir pris la bonne décision pour mes emplettes, pour les baguenaudages « mains libres » la canne est suffisante.
Hier au cinéma nous vîmes « Silence » c’est beau, cela donne à philosopher, 2 h 30 de projection, pas dormi une seconde seul le fessier fût endolori par cette stagnation !
Dans la grande ville atteindre LA cordonnerie est devenu un parcours… lointain, le centre étant fermé au bus pour cause de travaux qui parait-il feront la circulation des transports en communs plus aisée…
En attendant le mois d’aout c’est galère !

jeudi, février 2 2017

HESITER…

Entre 3 roues ou 4 roues.

3roues.JPG
4roues.JPG
L’avis du kiné avant testage était 3 roues que je revois à 4 roues.
Parce qu’une barre transversale m’est plus confortable frein de parking et siège inclus !
Demain je soumettrai à sa sagacité le résultat des démonstrations.
Dans mes réflexions je dois compter avec la marche d’une hauteur certaine qui donne accès à l’immeuble…
Manœuvre possible « en marche arrière » en bloquant de mon fessier la porte ouverte…

Vu cet après-midi au cinéma « Jackie », pas de quoi se déplacer, seule la prestation de Nathalie Portman justifie la sortie.
De la pluie et puis c’est tout !

lundi, janvier 30 2017

ETERNELLE…

Je ne le suis pas !

Il y a le passage délicat de la fin de vie dans la « dignité ».

Donc hier, histoire d’achever cette journée de blablatage des primaires de toutes les couleurs, je m’y suis collée à la rédaction de cette lettre donnant mes directives « pré mortelles ».

La personne de confiance ?
Je ne suis pas chiche trois sont nommées dans l’ordre du plus court chemin géographique, frangin à droit à la première place !
Viennent en suite mes fils.
Tous renseignements, numéro de téléphone, adresses mail et postale.
Je n’ai plus qu’à me tenir bien il n’y a pas d’urgence dans mon programme.

Pour « après » c’est en ordre aussi !!!

vendredi, janvier 27 2017

LA LA …

Lande , nous l’avons vu hier, certes le moment fut plaisant mais d quoi en faire un tel pataquès !
De la musique, de la couleur, les danses ne nous firent pas retrouver nos souvenirs de jeunesse

Le même soir je voyais avec les mêmes acteurs, Crazy stupid love, qui me plut bien davantage, un scenario un peu plus consistant…

À l’image ma dernière création gentiment présentée par notre copine Renée du club tricot.

pull2.jpg
La semaine prochaine au programme une visite chez le médecin référent à qui je demanderai un petit papier qui me permettra d’acquérir un déambulateur à roulette qui me soutiendra dans le machin où je fais mes courses en restant à la verticale !!!
Frangin déclara que je serai représentative des séniors « aux pieds légers » .

M’en fous tant que je trotte !

mercredi, janvier 11 2017

FAIRE, FAIT…

pull.jpg
Un pull pour mon charmant kiné, la couleur de l’image est parfaitement infidèle !
L’objet est « bleu caban ».
Tricoté avec un fil 50% laine 50% acrylique et un pourcentage indéterminé de poil de Yoni , estimation 1 %...

Ce matin j’entrepris de nettoyer la fontaine à eau de ma bête un léger problème faisait que le bidule ne fournissait plus cette belle eau qu’elle aime tant tombant en cascade sur son museau.
J’explorai les sites pour y dégoter une pompe toute neuve, ben elles sont pratiquement aussi onéreuses que la pompe complète !
Comme j’aime trainer de ci de là je trouvai une info bien efficace que je n’aurai pas risquée toute seule. A savoir tremper la pompe dans ce mélange miraculeux de vinaigre et d’eau chaude pendant un gros quart d’heure bien rincer réinstaller et regarder, ça fonctionne !!!
C’est mon porte monnaie qui est content !

samedi, janvier 7 2017

240 X 260…

Ma couette, grand format.
De temps en temps il me faut changer la housse…

J’optais ce matin pour la belle en coton rayé du même motif que le mur faisant office de tête lit, elle est belle, elle me plait, elle est chaude, bref c’était le moment !
Après une première tentative matinale je me ruais sur mon ami GGl y dénichais LA façon la moins exténuante de réaliser cet exercice.
Ces deux objets ayant fort peu envie de coopérer, pesant un âne mort pour mes bras de vieille bancale sur la cheville rudoyée mercredi soir.
Et les démonstrations ne proposent qu’une petite couette pour lit de jeune enfant dès que l’on passe en mode adulte ils sont deux à la manœuvre.
Me voici enfin éduquée à cette méthode UTILE !
Ce fut ma séance de gym douce et sauna intégré dans ma robe de chambre en "polaire" !

mercredi, janvier 4 2017

UN MERCREDI…

Le premier de l’an neuf.

En faire quelque chose de remarquable.
Aller au cinéma, frangin dégota des billets à prix « raisonnables », nous vîmes « faut pas le dire ».
Même qu’hier il nous trouva pour combler son envie de vacances, un séjour sur le golfe du Morbihan, calé le séjour pile poil entre un grand weekend et les deux tours des présidentielles !
Je laissai mon frère récupérer sa trottinette et descendis à la station de tram suivante histoire de visiter mon pharmacien en quête que j’étais d’antidouleur et d’un d’un beau calendrier. J’obtins les premiers et pas le second, pas grave j’irai pleurnicher ailleurs.
Revenant l’esprit encore dans le film, le sourire aux lèvres quand plouf la catin chuta devant une vitrine bien éclairée à proximité d’un carrefour passant, donc avec du public !
Des véhicules s’arrêtèrent, trois « secouristes » offrirent leurs bras, me remirent debout, je déclinais l’idée d’appeler les pompiers…
À la gentille dame inquiète de me lâcher seule je suggérai de m’accompagner jusqu’à ma porte d’immeuble, la remerciai grandement et me hissai grâce à l’ascenseur jusqu’à mon chez moi…
Là j’ouvris la boite d’antidouleur !!!
Demain que je prévois « douloureux » je puiserai dans la réserve de mes « bonbons »

mardi, janvier 3 2017

UNE IMAGE…

Noël 2016.

noel.jpg
Dix sept ans que je n’avais pas eu de repas familial avec mes fils en ce jour un peu particulier.
En chemin j’y ai gagné un autre garçon et c’est sa maman qui recevait.

Merci les enfants !

mercredi, décembre 14 2016

APRÈS…

1 année.
Je présentais ce jour aux chirurgien et internes ma binette.

un-an.jpg
L’image que vous voyez est le résultat des différentes interventions des professionnels de santé. Je croisais aussi les infirmières pourvoyeuses de gaz hilarant, elles sont épatées des progrès cicatriciels de ma joue, c’est que l’on partait de bien bas ! Elles suggèrent qu’il faudra encore un an de soins palpés-roulés-tirés avant d’être presque belle !!!
Je suis en ce moment entre les mains de Quentin un charmant kiné de 25 ans (c’est de la chance !)
Il est tellement sympathique que j’agite mes aiguilles pour lui, un pull ras du cou, bleu caban !
Les médicastres prolongent les prestations du charmant garçon pour une durée indéterminée
Il y a encore de l’inflammation de l’adhérence et puis ci et puis ça.

Donc deux fois par semaine je trotte vers le cabinet en prenant le tram.
En fille, petite-fille, arrière petite-fille de maçons j’en profite pour suivre les constructions sorties et sortantes de terre, pas moins de 8 grues le long du trajet.

Mon prochain rendez-vous …juin 2017.

dimanche, décembre 11 2016

LÀ BAS… ICI…

Ce fut CASSOULET, chacun avec sa recette, SES ingrédients.

cassoulet1.jpg
cassoulet2.jpg
Sur les images :
les haricots viennent de la biocoop,
Sous les haricots, cuisses confites de canard ;
Et des tranches de gigot roulées et ficelées ;
Cuisson 1 fois 4 heures à 150°, hier,
et 2 heures ce matin.

Dégustage "trop bon" ! suivi d’une tatincoing et de l’indispensable sieste !
Demain, kiné, dentiste, cinéma… !

mercredi, décembre 7 2016

C’ETAIT LÀ…

Une belle salle, des participants dévoués à la cause armés de fourchettes et dansant dès que possible !

salle1.jpg
salle2.jpg
Deux images de cette soirée, d’autres étaient prévues… Mais des vandales y ont mis le feu au sens premier.
Hausse des impôts locaux… à prévoir.

lundi, décembre 5 2016

BIENTÔT…

Je rejoindrai la cohorte des gens équipés d’un smartphone, c’est frangin qui va être content depuis le temps qu’il me talonnait, disant que je gagnerai des sous avec l’ancien devenu « pièce de musée » !

Vendredi soir nous dinions à « l’espace Venture » un lieu parfait pour toutes sortes d’événements, en l’occurrence le Téléthon. Cet après-midi l’intégralité de la toiture est partie en fumée…
Mon arracheur de dents me donne rendez-vous encore une fois mercredi ! Après ce sera la pause des confiseurs… Jusqu’en janvier.
Elles sont belles mes premières nouvelles quenottes !
Je suis branchée en ce moment sur une TV d’info en continue, j’ai pu voir les visages de mes anciens voisins et élus de mon ex-quartier.
Les semaines à venir seront…musclées !!!

Demain cinéma afin de mettre nos neurones au repos…

dimanche, novembre 27 2016

TOILES…

Trois fois cette semaine !

Le client… parfait.
Maman a tort… bien intéressant.
Captain fantastique… une autre éducation !

Dentiste deux fois aussi…la première, durée de la séance …2 heures ! Le lendemain je fus moulue de courbatures dans la mâchoire et le dos tellement la prestation fut crispante.
Deuxième à peine 1h30, de la rigolade…presque.
Ce soir je m’en tirai en trois quarts d’heure, lundi pas de goûter à cause d’un autre rendez-vous avec l’homme de l’art.
Nous avons réussi une conversation à propos de nos chats et du mastiff de sa belle entre deux empreintes.
La semaine dernière se tenait l’AG de la copropriété, nous apprîmes que la démolition des immeubles le long de l’avenue et à l’angle de ma rue débuteraient très bientôt.
Et que rapidement la reconstruction suivrait.
C’en est fini pour un long moment de la tranquillité !
Parce que tous ces travaux touchent notre bâtisse en supprimant 6 box en sous sol…
La reconstruction sera appuyée aussi sur notre pignon est, j’y gagnerai (je ne sais quand) un réchauffement de mon logis moins exposé au vent de ce côté.
Suffit juste de tenir la route assez longtemps afin de voir l’achèvement du bazar et l’ouverture des commerces promis.
Ça occupe les neurones de la vieille avec sa canne !!

jeudi, novembre 17 2016

COULEUR DU CIEL…

En harmonie, gris, humide, feuillage sur les trottoirs et dans les caniveaux.

Dans l’église bondée une visiteuse, moi.
Je suivis l’office distraitement plus intéressée par le public que par la liturgie.

Quand même je remarquais l’homme à la calotte violette-cramoisie et en déduisis que nous avions là un évêque.
Les grandes orgues, une soprano, un ténor, des fleurs.
Estomaquée par le nombre de fidèles allant partager la communion.

Je suivis le cheminement jusqu’à la famille après l’absoute, je reconnus sans problème tous les « anciens », eux par contre eurent du mal à situer ma tête.
Il faut dire que ma joue entre rose-mauve accompagnée de la canne avec crise douloureuse d’arthrose je n’étais pas du tout flamboyante.
Les yeux qui voient, le regard stupéfait, le sourire protocolaire enfin les questions, quoi donc vous est-il arrivé ?
Brèves explications pour cause d’embouteillage derrière moi, des bises à chacun et je clopinais jusqu’à l’avenue.
J’y fus assez longtemps pour avoir envie de revenir presto en Anjou…

Ce livre la est bien clos.

jeudi, novembre 10 2016

CE LIVRE…

31 ans de notre histoire commune, elle l’a refermé ce matin, Madame Machin est décédée.
Il y eut dans l’ensemble de très bons moments.
Il y eut nos deuils respectifs chacune étant veuve…
Ses accidents de voitures… moi à la maintenance de sa santé, jusqu’à ce que je rende les armes devant sa déchéance caractérielle.
Si cela est possible j’irai aux funérailles y croiserai la famille qui prospère et s’agrandie depuis 1974.
De cette génération ne reste que ma tata de Bois-Colombes bien pétillante au mariage des garçons.
Vivons… maintenant !

lundi, novembre 7 2016

QUELQUE PART…

Dans la bécane il y a deux images destinées à l’illustration de mon babillage, certes, mais où ?
Nous sommes allés au bowling du coin jeudi dernier, une sortie proposée par le club féminin où les messieurs étaient priés.
Donc une bande de jeunots, trois comme moi trainaient leur canne.
La canne dans une main dans l’autre la boule, ce n’est pas gagné, je n’ai pas gagné, mais nous avons bien ri.
Toutes les règles furent anéanties, comme notre copine J. qui « lançait » la boule comme un enfant découvrant sont premier ballon, ben elle, elle a gagné sans l’aide des grilles pourtant à elle destinée.
La dernière fois (aussi la première) que je jouais aux quilles j’étais nettement plus alerte…c’était houlà, près de quatorze ans !
Ce fut une belle rigolade générale, le lendemain nous soignâmes nos courbatures, c’est « violent » cet exercice !
Pendant ce temps une simulation « attentat » se jouait le long de la route avec déploiement de CRS, gendarmerie et autres militaires, un titre pour le journal local…
La « saison » est lancée, vendredi notre Jacotte passe par ici, 2 décembre agapes en soutien au Téléthon, le 10 repas de fin d’une année riches en émotions privées et nationales.
Cet après-midi ce fut cinéma « Mademoiselle », un délice.
Demain ouverture du long et douloureux (pour le porte-monnaie) chantier dentaire.
Allez à la soupe !!

Et voilà l'image !

bowling.jpg

mercredi, novembre 2 2016

BLANQUETTE….

Pas trop d’idées pour les repas prévus en fin de cette semaine.

Plombier préféré faisait escale chez sa mère avant de rejoindre sa belle, il fallait absolument faire du vide dans mon petit congélateur, livraison nouvelle ce lundi !
Donc il y eut crustacé et thon dans une béchamel, des pommes poilées au beurre en dessert.
Ça c’est fait et digéré !
Dimanche mon frère partagea ma pitance, l’envie d’une blanquette de veau m’agaçait depuis quelque temps, ça aussi c’est fait.
Le rideau pour le nouveau « dressing » dans l’entrée, c’est fait !
Voir le « Mal de pierre » en trio avec ma copine Monique, c’est fait, bien plaisant.
Aller chez mon kiné, ben ce ne fut pas si facile pour cause d’ascenseur en panne, par quelle mystère la porte du rez de chaussée est sortie de son rail supérieur …je suis perplexe, accident ou vandalisme ?
En tout cas une Mume bien em…r dans ses allez et venus !

Ce matin j’affrontai l’escalier et la blanquette en suspension dans l’air, je vainquis les deux !
Les désagréments de cette porte « indépendante » dureront hélas trop longtemps alors…

J’attends avec impatience la remise en état de la mécanique parce que porter le sac poubelle et tenir fermement la rampe et la canne ce n’est pas simple !!!

lundi, octobre 17 2016

PROJETS….

De l’un et de l’autre, plus le mien !

Dom attend un possible changement d’air.

Plombier préféré attend, organise lui aussi un changement d’air.

Moi, plus modeste juste un arrangement dans mon entrée afin de dissimuler mon bazar de chaussures et petites choses dont celles de la féline.

À moi les explorations sur les sites des grands machins spécialisés en meubles et rangements divers.
Attente interminable au téléphone chez A..a, chez l’autre pas de chance le modèle est trop large, chez celui-ci, ben il est épuisé.
Pas fainéante j’épluche les références, mon bonheur est sûrement quelque par dans les rayons !
C’est ainsi qu’au troisième appel la mignonne à l’autre bout du fil reconnait ma voix et me donne du « monsieur » ben non j’suis une fille décatie certes, mais une fille !
Elle me glisse dans l’oreillette que mercredi il y aura sur le modèle « frère » une promo…
Sans rideau, vendu à part dans son kit mais avec la tringle qui va bien…
Avec les prix qu’elle me communique, la promo est un piège à c… c’est aussi dans mes gènes !
Mais je veux le machin AVEC son rideau, la promo fait que cela me coutera 14,95 en PLUS que le modèle si fâcheusement « épuisé ».
Nous irons mercredi à la chasse au trésor, et mon frère s’énervera en assemblant le truc…qui pèse un âne mort.

Tout cela parce que le radiateur qui bougea la semaine dernière libère un pan de mur, faisant que le lit d’appoint vieillira au bout de mon lit-divan dans la pièce à vivre.

Tout cela c’est bien bon pour les neurones !!!

lundi, octobre 10 2016

PLANTER…

Des bulbes à floraison bleu.
Parce que ce matin pas de doute possible, l’automne est là !
Brouillard, thermomètre frileux, des feuilles qui voltigent, et un radiateur bientôt en chauffe.

Le dit radiateur fut vendredi déplacé par mon plombier préféré, même qu’il n’a pas peur de l’électricité régnant en maitresse dans mon logis.

Ce fut le prélude d’un diner entre gens bien contents d’être ensembles, je soignai le menu afin que la mignonne de mon fils aîné teste mes talents cuisiniers !
Donc des cailles fourrant des poivrons, elles mêmes farcies de lardons et de fromage, des endives au jus d’orange, plateau de fromages, salade de fruits frais accompagné de chouquettes.
Et puis un café pour le compagnon de la conductrice et ils partirent vers Nantes et là… !

Contente je suis !!!

Demain en soirée rajeunissement de mes chers neurones en voyant sur grand écran « 2001 l’odyssée de l’espace » je ne m’en lasse pas, frangin restera dans son nid…tant pis !

- page 1 de 216